LES CONTEXTES PSYCHOSOCIAUX

LES CONTEXTES PSYCHOSOCIAUX

LES CONTEXTES PSYCHOSOCIAUX

LES CONTEXTES PSYCHOSOCIAUX DE L’INTERDÉPENDANCE ENTRE LE COUPLE ET L’ENFANT

Février 1993

SOMMAIRE
Cette thèse propose une étude de l’interdépendance entre deux sous-systèmes familiaux, c’est-à-dire la relation conjugale et la relation entre la mère et l’enfant d’âge préscolaire. Les processus familiaux de la socialisation de l’enfant de même que le rôle de certains facteurs extrafamiliaux sont au centre de cette étude afin de développer une meilleure connaissance des problèmes socioaffectifs chez l’enfant. Les résultats de recherche sont présentés sous la forme de trois articles. Le premier consiste en une revue des recherches, des théories et des pratiques en ce qui concerne l’effet des conflits conjugaux sur le comportement de l’enfant. Au-delà du constat d’un effet négatif des conflits conjugaux, il sera question des théories et des concepts qui peuvent expliquer comment les problèmes conjugaux sont associés à des problèmes spécifiques chez l’enfant. Cette intégration théorique vise à proposer des explications nouvelles et des pistes de recherche.

Par ailleurs, une perspective bidirectionnelle des influences familiales admet que l’enfant est un agent actif de son développement. Aussi, le deuxième article présente une étude empirique qui compare des groupes de couples sans enfant et avec enfant dans le but de considérer l’hypothèse de l’effet de la présence de l’enfant sur la qualité de relation conjugale.

Finalement, le troisième article présente une étude empirique de l’effet des conflits conjugaux sur la qualité de l’interaction mère-enfant. Des études ont montré que les garçons étaient davantage vulnérables au stress et que les manifestations d’anxiété seraient plus antisociales pour le garçon qu e pour la fille. L’hypothèse générale de cette troisième étude est que les conflits conjugaux sont davantage associés aux interactions difficiles mère-garçon que mère-fille. Cette étude propose également un modèle des influences familiales où l’on considère la contribution de l’enfant, des parents et de l’écologie familiale.