Thèses de doctorat

Thèses de doctorat

Thèses de doctorat

LE TRAVAIL DOMESTIQUE DES FEMMES EN CONTEXTE MIGRATOIRE Effets psychosociaux et stratégies d’adaptation

Janvier 1996

SOMMAIRE

Cette recherche exploratoire porte sur les stratégies d’adaptation des domestiques étrangères, confrontées aux effets psychosociaux de deux programmes d’immigration temporaire : le Programme pour les Employés de Maison Étrangers (PEME) et le Programme pour les Aides Familiaux Résidants (PAFR). Le vécu de ces travailleuses et surtout le sens qu’elles mujeres desnudas donnent à leur expérience sont centraux dans la compréhension de leurs comportements pour répondre à la double question de recherche:
Comment des conditions de vie éprouvantes, en contexte de migration temporaire, mettent-elles à l’épreuve les ressources de la personne? Quelles stratégies d’adaptation individuelles et collectives développent-elles à partir de leurs perceptions de la situation?
Quelles sont les caractéristiques juridiques et organisationnelles de ce contexte migratoire qui peuvent expliquer ces réactions?

Adoptant une démarche de type anthropologique, et une analyse systémique culturelle, nous avons donc choisi deux populations très petardas distinctes (les Philippines et les Marocaines), afin de voir les effets différenciés résultant des interactions entre les différents facteurs personnels, environnementaux et culturels. Pour ce faire, nous avons procédé à des entrevues non-directives mitigées et interrogé des travailleuses temporaires et des résidentes permanentes ayant expérimenté l’un des deux programmes, afin jovencitas de comprendre leur trajectoire et leur rationalité.

Les résultats de cette recherche soulignent que ces programmes exposent tout particulièrement les travailleuses à de mauvaises conditions de vie et de travail, ce qui met indûment les ressources physiques et psychologiques des personnes à l’épreuve, en faisant des programmes hautement pathogènes. Il s’avère que les conditions de vie et de travail de ces programmes maduras ont, à plus ou moins brève échéance, des effets néfastes sur la santé des personnes (psychologique et physique) et modifient leur trajectoire personnelle et professionnelle, indépendamment du niveau d’instruction qu’elles avaient en arrivant. En effet, des sentiments profonds d’insécurité, de dépression et d’impuissance, et diverses somatisations sont encore exacerbés chez les travailleuses ayant encore un statut temporaire.

Cependant, les effets sont différenciés d’une culture à l’autre, car chaque population s’adapte au cadre juridique des programmes en fonction de facteurs organisationnels, culturels et personnels. Car, malgré tout, ces personnes ont un potentiel qui leur permet de s’adapter, ces stratégies dépendant d’abord du projet migratoire initial et de son acceptation ou de son rejet par la communauté d’origine, ensuite des réseaux interpersonnels de soutien que les travailleuses développent pour s’accommoder à leur situation. Loin d’être toujours des victimes passives, elles peuvent être des victimes porno gratis consentantes, pourvu que leur objectif soit atteint : l’obtention de la résidence permanente. Considérées destructrices par les unes, ces épreuves sont des défis de croissance pour les autres, laissant un sentiment de perte ou de gain.